Un événement unique... depuis 18 ans !   


1 programme efficace pour tous,

co-construit par les acteurs

leaders de la e-santé sur leurs territoires



25 témoignages concrets de bonnes pratiques

réalisés en direct depuis les villes participantes !




 


Thème 1 :



 

Thème 3 :


Thème 4 :


 





8h30 - 9h15
Allocutions officielles


Philippe CIRRE, Délégué par intérim de la Délégation à la stratégie des systèmes d'information de santé (DSSIS) et Président par interim du Conseil Stratégique du Numérique en Santé (CSNS), Ministère des Solidarités et de la Santé
Depuis Paris

=> Voir la vidéo :


9h15 - 10h35

Efficience économique
Quel impact de la e-santé ?

Modérateur : Raphaël MOREAUX, Journaliste chez TIC Santé

=> Voir la vidéo :


Collaboration entre le CHU de Montpellier et Whoog - Améliorer le système des remplacements pour gagner du temps et optimiser les coûts, tout en améliorant le bien-être du personnel
Guillaume DU CHAFFAUT, Directeur général adjoint du CHU de Montpellier
Guerric FAURE, Président Directeur général de WHOOG
Depuis Montpellier

Evaluation médico-économique positive pour le programme de réhabilitation psychosociale "soigné chez soi"

Sadeq HAOUZIR, Psychiatre au Centre Hospitalier du Rouvray et Président du CME
Depuis Sotteville-Lès-Rouen

Télémédecine et efficience : un modèle possible inspiré de l'exemple de la télésurveillance des constantes physiologiques pour des pathologies chroniques
Pierre LUTZLER, Gériatre au Centre Hospitalier d'Embrun
Alberto LAZZERO, Gériatre au Centre Hospitalier des Escartons de Briançon

Depuis Briançon

Retours sur la cartographie du Collectif e-santé Plaies et Cicatrisation : proposition de tarification des actes de télémédecine dans le droit commun
=> Voir l'article !
=> Voir le communiqué sur le Collectif !
=> Voir les recommandations sur la tarification !
Philippe LEGER
, Médecin vasculaire à la Clinique Pasteur de Toulouse, SFFPC
=> Suivre les actualités sur le Collectif !
Alexandre TEPAS, Directeur Général de la société URGO MEDICAL
=> En savoir plus sur EUREKA !
Depuis Paris
Pour aller plus loin...

=> Voir l'interview de Philippe LEGER et Alexandre TEPAS :


PITCH
Absentéisme et gestion des remplacements dans les établissements sanitaires et médico-sociaux. De nouveaux outils digitaux comme solution ?
Antoine LORON, Co-fondateur de la société MEDGO
Depuis Paris
=> Voir la vidéo :


FOCUS E- SANTE AFRIQUE

=> Voir la vidéo :



Système d’Information Hospitalier : L’expérience de l’Hôpital Chahids Mahmoudi
Saïd MAHMOUDI, Président Directeur Général à l'Hôpital MAHMOUDI
Amazigh AIT-OUAKLI, Ingénieur Santé à l'Hôpital MAHMOUDI

Depuis Tizi Ouzou

Pour aller plus loin...

=> Voir leur vidéo :



10h35 - 11h00                      PAUSE

 


11h00 - 12h15

Déserts médicaux
Quelles solutions apportées par la e-santé ?

Modérateur : Pascale KARILA-COHEN, Médecin radiologue et fondatrice de DOCNDOC

=> Voir la vidéo :


Le témoignage d'un urologue de l'Aube sur sa situation de désertification médicale et ses espoirs envers la e-santé

Thomas PEREZ, Urologue  à la Polyclinique Montier La Celle
Depuis la Polyclinique Montier La Celle
Stéphane BERTOLINO, Directeur des Ventes France chez RICHARD WOLF
Depuis Paris
=> Voir l'interview de Stéphane Bertolino et Dirk Weiss :


Un retour sur 18 mois de cabinet médical virtuel à Oberbruck dans le Haut-Rhin : les bonnes pratiques pour faciliter l’accès aux soins par la (vraie) téléconsultation
Jacques CINQUALBRE, Chirurgien, Conseiller Scientifique & Fondateur d'HOPI Médical
Depuis Strasbourg
Cathy HANSER, Pilote dans la mise en place du centre de TLM ASAME d’Oberbruck (Porteur du Projet) et chef de Projet Resosoins.net
Jacques BEHRA, Maire d'Oberbruck

Depuis Mulhouse
=> Voir les vidéos :






Télé-AVC : une réponse concrète, opérationnelle et validée sur le plan médical face aux enjeux des déserts hospitaliers et libéraux - L'expérience de la région Bourgogne-Franche-Comté
Maurice GIROUD, Professeur Unité de Soins Intensifs Neurovasculaires au Centre Hospitalier Universitaire de Dijon
Marie HERVIEU-BEGUE, Neurologue et Animatrice du réseau Télé-AVC au Centre Hospitalier Universitaire de Dijon
Adeline
PATTE, Chargée de mission télémédecine, infirmière et cadre de santé à l'ARS Bourgogne-Franche-Comté
Depuis Dijon

Le CARE des territoires ruraux oubliés : ou comment résoudre les déserts médicaux d'ici la fin 2018 !
Eric HENRY, Président de l'Association Soins aux Professionnels de Santé (SPS)
Catherine CORNIBERT, Docteur en pharmacie, Présidente d'Officine & Medical
Loïc ETIENNE, Président de Medical Intelligence Service
Yvan TOURJANSKY, Président de l'URPS KINE IDF
Gilles NOEL, Maire de Varzy
Depuis Paris


12h15 - 12h30
Allocution officielle de CATEL


Didier ROBIN, Président de CATEL Réseau, Chef de service psychiatrique à l’EPSM-MORBIHAN (Etablissement Public de Santé Mentale)
Depuis Paris
Pierre TRAINEAU, Co-fondateur, Directeur général de CATEL Réseau  et Président Directeur Général de CATEL Accompagnement
Depuis Paris

=> Voir la vidéo :


12h30 - 13h45                   DEJEUNER


14h00 - 15h00

Qualité, sécurité, pertinence des soins
Comment améliorer la prise en charge grâce au numérique ?

Modérateur : Pierre LUTZLER, Gériatre au Centre Hospitalier d’Embrun

=> Voir la vidéo :


Une meilleure qualité et pertinence de prise en charge des traumatisés crâniens et rachidiens grâce à Réti-Ouest déployé en Pays de la Loire
Eric BORD, Chef du service de neurochirurgie-neurotraumatologie au Centre Hospitalier de Nantes, Vice-président de la Commission médicale d'établissement
Depuis Nantes
Le parcours de la personne âgée : du repérage de la fragilité à la coordination des professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux pour sécuriser le maintien à domicile.
Philippe GARNIER, Médecin généraliste à la Maison de Santé Pluridisciplinaire de Descartes (Indre-et-Loire)
Laetitia CHEVALIER, Chef de projet PAERPA Indre-et-Loire à l'ARS Centre Val-de-Loire
Marie-Sophie GAUDOUEN, Assistante-pilote de Coordination territoriale d'appui PAERPA 37 à l'ARS Centre Val-de-Loire
Depuis Orléans
=> Voir la vidéo :

Retour d’expérience du déploiement du DMP dans le département pilote de l’Indre&Loire
Nathalie GRABHERR, Responsable veille stratégique et innovation à la CPAM 37
Depuis Orléans

Du Mythe à la réalité : généralisation rapide et réelle du DMP
Xavier AUGAY, Directeur Général de la société Icanopée
Depuis Paris
=> Voir la vidéo :


PITCH

DirectoSuivi : une application pour suivre les patients en ambulatoire
Typhaine SERVANT, Président de DIRECTOSANTE
Depuis Nantes
=> Voir la vidéo :



15h00 - 15h45

Prévention et santé publique
Quelle influence de la e-santé ?

Modérateur : Eric HENRY, Président de l’Association Soins aux Professionnels de Santé (SPS)

=> Voir la vidéo :


L'accompagnement thérapeutique : retour d'expérience sur le projet régional Centre Val de Loire de télésurveillance de l'insuffisance cardiaque
Catherine DENIS, Cardiologue au Centre de rééducation cardio vasculaire Bois-Gibert
Paul BARDIERE, Conseiller Médical,  référent thématique cardiologie à l'ARS Centre Val-de-Loire

Depuis Orléans

Le numérique : un outil au service des praticiens, aidants, citoyens ? Comment les technologies du numérique sont en train de transformer les pratiques (prévention, ambulatoire…) et les questions que cela soulève (éthique, formation, sécurité des données…)
Guillaume FACCHI, Coordinateur des programmes stratégiques du pôle Alsace BioValley et Secrétaire National French Tech du réseau thématique Healthtech
Rémy BANULS, Directeur du développement économique et de l'attractivité à EUROMETROPOLE Strasbourg

Depuis Strasbourg
=> Voir les vidéos :




Rendre le système de santé plus efficient : le groupe VYV en éclaireur au travers de ses projets e-santé
Pierre BRUN, Directeur Stratégie Offre & Innovations - Groupe VYV
Depuis Paris


15h45 - 16h15
Les bonnes pratiques de la coopération en francophonie


Modérateur : Cécile ROSTIN
Responsable de la communication et des programmes du CATEL

=> Voir la vidéo :


Interventions depuis Tunis, Bamako, Bejaia, Abidjan, Rabat, Cap Vert/Genève, Kinshasa.


16h15 - 17h00
Synthèse des bonnes pratiques d’e-santé qui conduisent au succès : la parole aux sites partenaires et aux adhérents du CATEL


=> Voir la vidéo :


La parole aux adhérents du CATEL :

  • Docteur Serge Bismuth, Médecin généraliste et gériatre. Médecin coordonnateur en Ehpad. Maitre de conférences des universités. Pratique la télémédecine depuis 1998.
Il faut privilégier les téléconsultations avec les médecins du territoire qui connaissent le patient et les offres de soins locales, et non pas les téléconsultations proposées par des organismes nationaux, voire internationaux. Cela  permettra de s’assurer de la confidentialité des données.

  • Thierry Alnet, Ingénieur Conseil Réseaux et Télémédecine en Pays de la Loire depuis 2003.
J'accompagne les deux CHU ligériens de Nantes et Angers depuis 2003, membres de notre GCS pour ces pratiques asynchrones de Télé-imagerie depuis 2005, entre autre pour l'étape de modernisation de 11/2007 avec le choix de l'éditeur ETIAM, aujourd'hui ACETIAM, un TSP (Telemedecine Service Provider) de rang européen, également présent en Amérique du Nord.

Cette contribution est un complément à l'intervention du Dr. Eric BORD, intervenant depuis le CH de Niort : Le réseau de télé-imagerie RETI-Ouest modernisé depuis 2007 est en adéquation avec deux lois majeures pour le développement de la Télémédecine, la loi H.P.S.T de 07/2009 et la loi PINTAT pour les enjeux d'aménagement numérique des territoires de santé en Pays de la Loire. C'est le programme Gigalis Pays de la Loire initié en 2006 par les élus ligériens du CR des Pays de la Loire.


  • Catherine Leyrissoux, FSPF
La téléexpertise des pharmaciens : bilan partagé de médication, suivi de l'adhésion médicamenteuse, échanges sécurisés avec les médecins.

  • Lisette Cazellet, Présidente de FORMATIC SANTE
Organisation d'une session annuelle du MOOC Esante. La saison 4 du MOOC, L'essentiel de la e-santé, organisée du 19 mars au 30 avril 2018, est ouverte en accès libre et gratuit à tous les acteurs de santé : médecins, pharmaciens, cadres de santé, infirmiers, kinés... personnels des DSI, des éditeurs de solutions e-santé, de représentants d'associations de patients et d'usagers.
Il est temps que tous les professionnels de santé puissent bénéficier d'une formation pour développer des compétences numériques qui sont des compétences transversales à intégrer dans les référentiels de formation  initiale de toutes les professions de santé et les programmes de formation continue.

  • Alexis Hernot, Co-fondateur de CALMEDICA
Nous avons développé un système de suivi des patients en ambulatoire s’appuyant sur de l’intelligence artificielle. Ce système, qui a suivi plus de 150 000 patients, permet de réduire de 90% la charge d’appel pré et post opératoire. L'objectif est d'atteindre 70% de chirurgie ambulatoire. L'ambulatoire une révolution du parcours de soin dorénavant centré sur le patient. Notre proposition : accélérer le virage de l'ambulatoire grâce au numérique. Concrètement, cela signifie décharger les unités de chirurgie de ces étapes de suivi pré et post opératoires pour 90% des patients.

La chirurgie ambulatorie est insuffisamment développée : 4 opérations sur 10 vs 8 sur 10 au Danemark.
La chirurgie ambulatoire n’est pas une révolution chirurgicale  mais une révolution du parcours de soin centré sur le patient.
Les étapes de suivi pré et post opératoires sont celles qui posent problème et elle mobilisent des ressources médicales rares. Ces ressources libérées peuvent être utilisées pour développer le taux de rotation / la proportion d’ambulatoire.
Ces étapes de suivi peuvent être confiées à un chatbot. Le media de choix est le sms car tous les portables peuvent envoyer des sms et tout le monde a un portable : pas de fracture numérique.
Les résultats :
150 000 patients suivis, 90% de suivi sans intervention humaine, 10% des suivi dans lesquels l’humain a pris le relai. Augmentation de 30% du respect des consignes, baisse de 90% des retards supérieurs à 30 min (étude CHU Saint Antoine Marc Beaussier), élimination des déprogrammations imprévues (Etude CH St Joseph Paris Aurore Palud).
Les patients préfèrent le suivi numérique au suivi humain (étude CHU Saint Antoine Marc Beaussier).